artworks   bio   texts    press                                                                        FR / EN



ACTORWEAR - concept de l’oeuvre - September 2011 - Antoine Schmitt

ACTORWEAR est une oeuvre d'art disséminée, basée sur une ligne de vêtements (T-shirts, vestes, sweats, etc..) qui portent le mot ACTEUR — ou sa traduction dans une autre langue — en majuscules blanches sur fond noir, sur la poitrine et dans le dos, avec un design graphique semblable à celui des vestes FBI ou POLICE. L'oeuvre est activée lorsque quelqu'un porte un tel vêtement ACTEUR en public dans sa vie normale : aux yeux de ceux qui le ou la voient, il ou elle devient effectivement un acteur. Cette affirmation d’une nature fondamentalement écrite du réel soulève des questionnements d'ordre métaphysique, psychologique, esthétique, sociale et politique.



C'est comme si un autre niveau de réalité était révélé, un niveau où certaines personnes sont en fait des acteurs, jouant un rôle. Alors les questions arrivent. Quel rôle ? Quel est le scénario ? Qui l'a écrit ? Et moi-même ? Quel est mon rôle ? Que suis-je en train de faire et pourquoi, et comment ? Que vais-je faire ? Comment ? Pourquoi ? Les gens qui voient le porteur du vêtement analysent subitement la réalité comme si elle était écrite. Au bout du compte, ils sont confrontés mentalement à leur propres actions, à leurs causes et la manière dont ils les exécutent.

En informatique, un acteur est un élément logiciel à la fois autonome et programmé. Le vêtement ACTEUR transpose les métaphores de la programmation logicielle dans la réalité : les porteurs deviennent des entités programmées. Mais quel est le programme ? Qui l'a écrit et pourquoi ? L'écrivent-ils eux-mêmes par pur libre arbitre, ou est-il ancré dans des traditions culturelles, des codes sociaux, des forces psychologiques, des stratégies de vente, des comportements  pilotés par les gènes ?

Le porteur du vêtement ACTEUR devient une oeuvre d'art ambulante, transformant la réalité autour de lui/elle, quoi qu'il ou elle fasse : des actions totalement normales se remplissent de sens, des incidents fortuits ressemblent à des éléments de scénario. La réalité s'épaissit, devient plus palpable, appelle la réinterprétation. La modification a lieu d'abord dans les esprits de ceux qui voient le porteur, puis dans celui du porteur lui-même : il ou elle devient une tête de relecture de la réalité, et il le sait. Le jugement esthétique est aussi fortement stimulé, chez le regardeur pour juger de la crédibilité du jeu du supposé acteur, et dans celui du porteur pour chercher à jouer le rôle, son propre rôle, le mieux possible.

A un niveau plus politique, ACTORWEAR, en introduisant l'idée de scénarios écrits et d'une réalité programmée pointe aussi du doigt les systèmes de contrôle de la société — politiques, marketing, etc... — et la manière dont ils influencent, prédisent et même écrivent nos propres actions. ACTORWEAR augmente le niveau de conscience, et c'est son intention.

L'oeuvre ACTORWEAR repose sur une boutique en ligne (www.actorwear.com), dans laquelle les vêtements sont disponibles à l'achat de manière à ce que chacun puisse commander un habit ACTEUR et le porter dans sa vie normale, et ainsi activer et répandre l'oeuvre et en devenir une partie. Ceci est la seule manière dont l'oeuvre existe ! La boutique assure aussi la viabilité économique du projet, le bénéfice sur les ventes étant réinjecté dans le projet, sa production et sa visibilité.

ACTORWEAR est un concept de l'artiste Antoine Schmitt et s'inscrit profondément dans son travail artistique autour du mouvement autonome, ses causes et ses formes, et qui aborde les problématiques du libre arbitre, des systèmes de réalité et des mécanismes de contrôle, à travers des installations et performances.

More info :

PDF Press Release
Boutique en ligne : www.actorwear.com

 

 

Tmale


DD